G - LE CHAMP LEXICAL DE L'ESCRIME

Attaque : Action offensive initiale exécutée en allongeant le bras et portée avec un mouvement progressif (fente, flèche...) . Elle peut être simple ou composée, renforcée d'actions sur le fer adverse.
" Diable d'homme ! s'interrompit-il, en parant la première attaque de Nevers... "1
Botte : Coup de pointe donné avec le fleuret ou l'épée.
" Je viens vous demander de m'enseigner votre botte secrète ... "2
Dégagement : Action de détacher son arme de celle de son adversaire.
" Je lui donnai un coup droit sur dégagement à fond ... "3
Engagement : Situation de deux lames en contact.
" Voyons, engage en tierce, coup droit retenu... "4
Epée : Arme faite d'une longue lame d'acier, et que l'on porte dans un fourreau suspendu au côté.
" Il y avait là seize épées de prévôts d'armes... "5
Estocade : Coup donné avec la pointe de l'épée.
" Non, non, non ! répondait Nevers, accompagnant chaque négation d'une solide estocade... "6
Feinte : Mouvement qui précède l'action finale. Simulacre d'une action offensive, défensive ou contre-offensive, destiné à tirer parti d'une réaction ou d'une absence de réaction adverse.
" J'avais vu la feinte, pardieu ! s'écria Lagardère, mais je n'étais pas arrivé à la parade... "7
(Se) fendre : Action consistant en une détente de la jambe arrière combinée avec une projection de la jambe avant. Se dit également de la position de l'escrimeur fendu.
" Gonzague, se fendant à l'improviste, lui porta sa rapière au creux de l'estomac... "8
Flamberge : Nom de l'épée de Renaud de Montauban. Longue épée de duel très légère aux XVIIème et XVIIIème siècles.
" Les seize flamberges furent au vent au même instant... "9
Garde : Position la plus favorable que prend le tireur pour être également prêt à l'offensive, à la défensive ou à la contre-offensive. Pointe haute ou basse, mais toujours en direction de la cible, la garde peut être courte ou longue, et subit des modifications au cours du combat , selon la technique choisie.
" Ils se remirent en garde... "10
Parade : La parade des coups de pointe est l'action de se garantir d'un coup porté en détournant avec son arme le fer de l'adversaire. La parade des coups de tranchant est l'action de bloquer, avec son arme, le fer de l'adversaire. Les parades portent les noms des positions où elles sont prises. On peut parer du tac , d'opposition, ou en cédant.
" Et la parade ? reprit-il en se mettant en garde de nouveau ... "11
Parer : C'est écarter l'arme de l'adversaire lorsqu'il est en train d'exécuter une action offensive. Il n'est pas indispensable que ce geste défensif se prolonge longtemps, un simple battement suffit, à condition qu'il soit assez sec, et qu'il ait eu pour effet d'écarter la pointe de la cible, ne serait-ce qu'une fraction de seconde. Un adversaire décidé la remettra " en ligne " immédiatement, sans avoir un niveau élevé de pratique. Ce battement qui s'appelle alors parade donne la priorité.
" Le Parisien para d'abord de pied ferme et sans riposter... "12
Prime : Première position.
" Son épée flamboya en décrivant ce cercle rapide que donne la riposte de prime... "13
Quarte : La quatrième garde.
" Je connais la tierce et la quarte, parades naturelles... "14
Rapière : Epée à lame longue et fine dont on se servait dans les duels du XVIème au XVIIIème siècle.
" Leur rapière ne valait pas mieux qu'un stylet de bravo ou qu'un couteau de bandit... "15
Riposte : Action offensive portée après la parade. Elle peut être immédiate ou à temps perdu, simple ou composée, par prise de fer, exécutée de pied ferme ou coordonnée avec un déplacement.
" ...la riposte de prime... "16
Rompre : C'est exécuter un mouvement rétrograde du pied arrière, suivi d'un déplacement rétrograde du pied avant.
" Lagardère rompit et dégaina... "17
Seconde : Engagement dans la ligne basse et en dehors. (Le fleuret est tenu les ongles en dessous.)
" Je connais la tierce et la quarte, parades naturelles ; prime et seconde, parades de demi-instinct... "18
Tailler des croupières : Susciter des difficultés à quelqu'un (sens figuré)
" C'est un mourant qui va vous tailler des croupières... "19
Tierce : La troisième garde.
" Voyons, engage en tierce, coup droit retenu ... "20



1. Le Bossu, p.268.
2. Ibid., p.255.
3. Ibid., p.254.
4. Ibid., p.257.
5.Ibid., p.250.
6. Ibid., p.268.
7. Ibid., p.256.
8. Ibid., p.704.
9. Ibid., p.245.
10. Ibid., p.256 .
11. Ibid., p.257.
12. Ibid., p.268.
13. Ibid., p.705.
14. Ibid., p.373.
15. Ibid., p.273.
16. Ibid., p.705.
17. Ibid., p.268.
18. Ibid., p.374.
19. Ibid., p.234.
20. Ibid., p.257.